Roadmap

Notre vision à long terme

Adoptez devops chez vous, assuré par Rudder que vos socles sont conformes aux exigences de qualité et de sécurité de votre DSI.

Rudder est né avec l’avènement du cloud computing et de devops, au cœur d’une révolution systémique de ce que sont les infrastructures informatiques, comment elles sont consommées pour répondre à des besoins métier à travers des déploiements d’applications de plus en plus rapides et fréquents, et comment elles sont gérées par les équipes historiquement dédiées aux opérations, garantes de la sécurité du SI, de sa qualité, du respect à des normes externes aux entreprises et de son adaptabilité aux nouveaux besoins métiers.
Ce clivage entre application métier et infrastructure de “run” s’accentue encore plus aujourd’hui avec la généralisation de l’utilisation de conteneurs applicatifs, parfois immutables, déployés automatiquement grâce à une infrastructure de build et tests automatisés, et pilotés via des orchestrateurs. La pression qui en résulte sur le “run” pour continuer à assurer ses missions historiques est phénoménale.
Il apparaît de plus en plus clairement que ces besoins suivent des temps différents. Temps courts pour le déploiement applicatif, bouillonnant et créatif, capable de répondre aux besoins métier du jour, avec la stack applicative la plus adaptée. Temps long pour le run, où rationalisation et conformité aux règles internes prévalent sur l’utilisation des dernières technologies à la mode, dans le but d’assurer des socles techniques fiables, qui fonctionnent en continu, s’adaptent et minimisent les risques sans se mettre au travers du chemin des réponses métier.
none

Rudder se veut une solution dédiée à ces temps longs, qui aide les équipes de run à accomplir leur mission de fournisseur d’infrastructures efficientes, à travers 3 points clés :

Accessibilité

Vigilance

Conformité

Notre vision à moyen terme

La vision long terme permet de placer Rudder dans la nouvelle définition du SI des entreprises. Cependant, ce rôle ambitieux ne sera pas atteint en une étape, et nous privilégions aujourd’hui les trois axes de développement suivants :

L’information et la visualisation de l’état de dérive du SI par rapport à son état optimal sont clés.

Nous souhaitons pouvoir donner avec Rudder la possibilité de visualiser les écarts entre règles de configuration et application de ces règles de manière intuitive et adaptable à différents types d’utilisateurs. La visualisation passe par la mise en place de nouvelles façon de modéliser et comprendre le SI, afin d’extraire d’un coup d’oeil quelles règles ne s’appliquent pas correctement afin de pouvoir induire les causes racines (par exemple, la mauvaise application d’une nouvelle règle de configuration d’une application a un impact très différent d’un problème de configuration de réseaux sur l’ensemble d’un datacenter). Afin de rendre cela possible, les objets de configuration du SI doivent pouvoir être catégorisés suivant de multiples axes, au moyen de tags.

La convergence vers l’état cible est une conséquence de la compréhension du SI dans l’implémentation qui est spécifique à chaque entreprise.

Nous voulons laisser à l’utilisateur la possibilité de choisir quelle(s) stratégie(s) de correction des écarts entre règles définies et application de la règle il souhaite mettre en oeuvre. Les stratégies de corrections vont de la correction automatique dès qu’un écart est constaté par le produit à la correction déclenchée uniquement manuellement, sur demande de l’utilisateur, en passant par la définition de planning de correction ou la catégorisation automatique du type de modification donnant lieu à l’application de workflows de validation adaptés.

La création et le partage de règles de configuration doivent être accessibles au plus grand nombre.

Dans notre vision de Rudder, ceci passe par deux évolutions majeures de l’outil. Il s'agit d'une part de la suite de l’enrichissement fonctionnel du Technique Editor, afin que la création de nouvelles Techniques soit le plus simple possible, sans limiter la puissance disponible. Mais aussi de la refonte de l’expérience entourant les Techniques, leur création, leur mise à disposition et leur partage.

Prochaine version

Rudder 4.0 - mi 2016

Rudder 4.0 ouvrira un large éventail de nouvelles possibilités d'utilisation en permettant aux utilisateurs de facilement vérifier les configurations de milliers d'hôtes, avant de les appliquer / modifier (ou pas). L'éditeur de technique amélioré permettra de partager encore plus aisément des tâches de configuration complexes avec des débutants ou des techniciens moins spécialiasés en administration système.

  • Nouveau mode "verify only" (dry run) permettant de désactiver les changements sur une sélection de noeuds ou de directives conformité
  • Exposition des paramètres dans les directives crées via l'éditeur de technique techniques
  • Support de FreeBSD, Solaris et GNU/Linux Slackware en tant que nœuds agent

Version actuelle

Rudder 3.2 - janvier 2016

Rudder 3.2 est actuellement la dernière version de Rudder. Cette version porte le nom de "Caravelle".

  • Amélioration de la distribution des user techniques uniquement aux noeuds qui les utilisent sécurité
  • Nommage automatique des directives, nouvelles sous-commandes d'agent Rudder, et autres UX
  • Nouvelle technique permettant d'importer des données JSON techniques
  • Mise à disposition de l'appartenance du noeud à un groupe de Rudder lors de la création de techniques techniques
  • Accès aux reporting de conformité détaillé via l'API REST API
  • Compatibilité avec CFEngine Enterprise pour gérer les agents et ditribuer les promesses via le Mission Portal intégration
  • Plugin d'import des noeuds et groupes de Rudder vers l'inventaire d'Ansible intégration
  • Plugin d'import des noeuds et groupes de Rudder en tant que targets Rundeck intégration