Un nouveau logo pour Rudder 4.0

Dans quelques heures, Rudder s'apprête à faire un bond historique vers l'avant avec une version 4.0 qui repousse une nouvelle fois les limites de l'automatisation de l'infrastructure telle qu'on la conçoit aujourd'hui.

Parmi d'autres nouvelles fonctionnalités, le tout nouveau mode “audit” permet de simuler des changements de configuration sans les appliquer et ainsi observer les changements de conformité réels qui découleront de ce changement d'état, mais aussi les potentiels dysfonctionnements, pour toujours mieux maîtriser les changements en production. On peut également mentionner l'interface retravaillée, la présence d'un navigateur de fichier permettant d'utiliser les fichiers du dossier partagé ('shared folder'), ainsi qu'une barre de recherche plus puissante, qui améliorent sensiblement l'ergonomie, ou plutôt l'expérience utilisateur comme on dit dans les milieux d’initiés.

Et pour accompagner ce Rudder tout neuf, plus efficace et plus agréable, un nouveau logo est de circonstance afin de remplacer notre bon vieux gouvernail jaune qui commençait à accuser le poids des années.

Pourquoi changer ?

fadeIn

Au delà de l'aspect esthétique (les codes en matière de design ont changées depuis 1992 2011), le message porté par le gouvernail jaune (non, il ne s'agit toujours pas d'une rondelle de citron avec des picots) n'illustrait plus aussi bien les capacités et plus généralement l'approche de Rudder qu'il y a 5 ans. En effet, le gouvernail avait été choisi pour exprimer la capacité de Rudder à maîtriser la dérive du SI, c'est-à-dire vérifier que l'état cible du SI reste l'état réel, à l'image du navigateur qui tient la barre du navire et réajuste le cap pour arriver à la destination prévue. Si la question de la maîtrise de la dérive reste au cœur des préoccupations principales de Rudder, elle n'est plus l'unique constituant de la vision de la solution mais elle est devenue une dimension parmi plusieurs.

Sans toutes les citer ici, on a notamment la dimension visibilité de l'état de santé du SI qui a bénéficié d'une attention particulière depuis la sortie de la version 3.0, mais également le contrôle de conformité qui devient une fonctionnalité à part entière en 4.0, indépendante de tout changement de configuration. La dimension amélioration continue est également aujourd'hui au premier plan, et ce même si on ne peut pas relier cette aspect à une fonctionnalité en particulier aussi facilement que les deux précédents. Cependant, cet aspect s'est imposé si fortement au fil du développement de Rudder comme une inspiration générale à toutes les fonctionnalités implémentées qu'il semblait aujourd'hui dommage que rien dans le logo, qui porte l'image de cette vision, ne laisse transparaître, même abstraitement, cet esprit. Pour finir, du fait de son caractère innovant qui rend la classification de Rudder difficile à celui qui le découvre en même temps que le domaine, Rudder a souvent été confondu avec un outil de monitoring, une CMDB, un outil d'inventaire, ou un soft de déploiement applicatif. Ainsi, il semblait indispensable de transmettre le message, dès le premier coup d’œil que l'objet de Rudder est la configuration, ce qui n'est pas forcément évident quand on regarde une rondelle de citron un gouvernail jaune.

Au passage, le gouvernail, qu'on imagine volontiers en bois, fabriqué artisanalement par un vieux monsieur dans son atelier, tenu par un marin pour l'actionner manuellement, et qui dirige paisiblement un gros bateau de plusieurs milliers de tonnes, n'est peut-être pas le meilleur symbole pour représenter l'automatisation, l'innovation de la solution et la légèreté / rapidité de son agent…

Par quoi le remplacer ?

fadeIn

Nous avons étudié, dans le cadre de cette recherche, plus de 900 propositions de design. C'est énorme, et pourtant il fallait bien ça pour trouver un design qui remplisse ce complexe cahier des charges.

Au delà de son aspect plus moderne par son design flat sans ombrage ni épaisseur ou perspective, le design retenu pour le nouveau logo Rudder a l'avantage de représenter, à nos yeux, à la fois la configuration, le représentation graphique de données, l'amélioration continue et le contrôle de conformité, tout en restant relativement sobre.

Bien entendu, ce que le logo évoque à chacun reste personnel et subjectif. Même au sein de notre petite équipe, nous avons eu des avis divergents lors de l'évaluation des designs proposés. Ainsi, ne vous inquiétez pas si vous y voyez quelque chose qui n'a rien à voir avec l'objet de Rudder, tant que ce n'est pas une rondelle de citron avec des picots...