Comment réussir sa transformation DevOps en 9 points clés

Devops, devops, devops… La hype-curve de Gartner n’arrive plus à suivre l’inflation d’espoir qui est lié à ce nouveau buzz word, et si vous ne voulez pas encore arriver après la bataille – vous avez entendu parler de développements agiles la semaine dernière, et depuis lors, la tour d’ivoire remplie d’architectes logiciels n’ayant pas vu une ligne de code depuis 15 ans qui vous sert d’oracle depuis si longtemps est sens dessus dessous -, vous devez rapidement vous mettre à devop. Faire des devops. Être devop ? Embaucher des devops ? Bref, faire ce qu’il faut afin de pouvoir briller lors de votre prochain repas .

Ce petit guide va vous aider à identifier les points clés du devop(s ? on le dit ou pas, ce “s” ?), et comment en avoir plein chez vous aussi.

Dites fort que vous faites du DEV-slash-OPS. Ou “devop”. Sans chercher à en savoir plus.

En effet, à quoi bon essayer de comprendre la signification du mot. C’est uniquement un buzz word que vous devez avoir (ou bien faire ?) chez vous.

Il est en particulier inutile de participer à des conférences sur le sujet, entendre et discuter des retours d’expérience issus d’autres équipes, ou encore de vous faire accompagner dans votre démarche – enfin, sauf si vous trouvez un coach devops 5☆.

D’ailleurs, si vous pouviez faire une grande réunion avec chaque équipe, en expliquant que maintenant, vous êtes “tous dev-op”, ça permettrait de leur montrer à quel point vous vous souciez de l’amélioration de votre SI. Évidemment, il ne faut pas changer quoi que ce soit ensuite, et tranquillement attendre le prochain sujet à la mode.

we are devops now

CAMS, ce sont des coquillages

Si quelqu’un – même votre coach devops 5☆ – essaie de vous embrouiller l’esprit en parlant de culture, d’identification des goulots d’étranglement, d’apprendre le langage des autres équipes, de synergie à mettre en place, rigolez. D’ailleurs, qu’on vous parle d’automatisation comme moyen de dégager du temps pour la réflexion et l’optimisation est au mieux louche : ou est le ROI ?

À la rigueur, cette idée de mesurer les choses peut servir à identifier les coupables pour leur faire assumer leurs erreurs de manière juste et sans équivoque par la suite… Mais partager ? Au fond de vous, vous savez bien qu’une bonne évolution se fait avec des ordres, à la rigueur criés bien fort et répétés lentement pour ceux qui ne suivent pas, des embauches d’experts, et de nouveaux outils.

bad management

Misez sur l’embauche d’expert devops

Si vous n’êtes pas performant aujourd’hui, c’est certainement à cause de vos équipes, qui n’ont pas su s’adapter aux évolutions du marché et comprendre que dans un monde en perpétuel mouvement, il fallait devenir plus agile et réactifs pour s’adapter aux demandes des clients toujours plus exigeants. Bref, c’est le moment sortir les chasseurs de têtes, et d’embaucher les architectes devops capables de réaliser les spécifications de votre “full-stack devops”, qu’ils passeront ensuite aux chefs de projets devops bilingues développeur / sysadmin, capable de se faire comprendre par chacune de ces populations pour que l’implémentation soit une réussite.

consultant devops

Tous les devops doivent être égaux devant la diversité des tâches à réaliser

Il est important de comprendre que pour faire du devops, l’ensemble de chaque membre de vos équipes doit faire l’ensemble de toutes les tâches possibles liées à vos services informatiques. C’est cette condition qui vous permettra de réduire les effectifs en suivant le ratio bien connu “un devop vaut un dev et un sysadmin – et je rajoute un peu de DBA, pour compléter”. En première approche, vous pouvez conserver vos développeurs, qui eux au moins savent faire de l’administration système (surtout depuis que Docker est là). Et ils seront particulièrement à l’aise pour traiter les sujets transverses du SI, tels que la montée en charge des applications, la sécurité et le suivi des failles, la gestion d’identité, ou encore la configuration réseaux.

super devops

Pensez outils, outils, outils. Outils !

C’est la seule solution pour pouvoir déployer automatiquement vos modifications commitées dans github via une tâche jenkins qui start des images docker géré par kubernetes dans le cloud. Mais surtout, surtout, ne cherchez pas à comprendre les points de blocage chez vous ni les interactions entre les personnes qui font que vous ne pouvez pas déployer plus souvent tout en augmentant la qualité et la fiabilité de vos livrables. Un bon outils résout tous les problèmes humains.

devops tools

Optimisez au maximum chaque étape du processus. Individuellement.

Devops est avant tout un moyen de mettre plus rapidement en production les réponses aux nouveaux besoins. À cette fin, vous devez faire l’inventaire de chaque étape de transformation de la réponse métier au besoin vers sa traduction en service informatique, puis d’identifier avec l’aide d’un consultant, pour chaque étape, comment optimiser au maximum les temps de traitement. Cette méthode permet d’atteindre simplement l’optimisation maximale de l’ensemble du processus, sans trop changer vos habitudes.

devops fail

Ne changez pas la localisation des équipes

Nous sommes en 2015 ! Nous pouvons communiquer nuit et jour, en tête-à-tête, en équipe, par téléphone, email, chat, réseaux sociaux et autres skype. Vous venez d’ailleurs d’investir dans de superbes salles de visioconférence avec écrans de 2×2 mètres. Bref, on ne vous la fait pas : si des personnes ont besoin de communiquer pour leur travail, rien ne les en empêche, au contraire vu le prix des salles. À quoi bon essayer de mettre les personnes qui travaillent sur un même service dans la même pièce ? Déjà, vous voyez mal comment votre architecte Java-option-big-data s’entendra avec votre ingénieur réseaux… Mais en plus, cela forcerait des personnes à changer de bureaux. Ou de pièces. Ou de bâtiments. Ou même de sites ! Inimaginable. Rajoutons plutôt encore un écran aux salles de visio.

devops software

N’essayez pas de penser aux services existants

Comme dans toute révolution, il y aura des laissés pour compte. Ici, il faut s’attendre à ne pouvoir mettre en devops que les nouveaux services et applications. En effet, si le service n’est pas pensé dès sa conception pour être devops, il n’aura pas la bonne architecture. Devops n’est pas dans l’amélioration continue et incrémentale des goulots d’étranglement propres à votre cas extrêmement particulier, et celà grâce à l’utilisation des forces spécifiques de vos équipes, mise au profit pour l’accomplissement d’un but commun qui transcende les clivages. Devops passe par un grand big bang qui vous permettra ensuite d’être efficace.

change management

Ne suivez aucun des précédents conseils

C’est le conseil le plus important de la liste ! On pourrait même ajouter qu’en faisant plus ou moins le contraire de ce qui est écrit, vous pourriez entamer le chemin vers plus de compréhension entre vos équipes, plus d’efficacité dans la production et l’amélioration de vos services… Bref, le chemin vers votre définition de ce qu’est devops, chez vous, pour vous et vos équipes. Attention, c’est un chemin difficile, mais il peut rapidement engendrer de gros gains… Et pas toujours où vous les attendez. Bonne chance !

dafuq